Accueil > Nouvelles > Archives

Célébration pour la fin de l'année

Soeur Denise Lamarche, CND, propose aux soeurs de la Congrégation de Notre-Dame cette belle célébration pour la fin de l'année.

 

1.             ENTRÉE EN CÉLÉBRATION

1.1          Monition d’ouverture

A.             «C’est cela, la beauté de la consécration : c’est la joie, la joie…[1]»

Cette parole du pape François résonne en nous alors que nous venons tout juste de fêter la joie de Noël. Et cette joie, nous reconnaissons qu’elle est le «fruit de la présence bienveillante de Dieu[2]». Présence qui s’est manifestée de façon ultime dans la venue en notre chair de Jésus, notre Sauveur et notre Seigneur.

...

+ Lire plus

Marche des peuples pour le climat 

Le dimanche 7 décembre

Le Réseau de justice sociale était là en septembre quand plus de 400 000 personnes se sont rassemblées à New York pour la Marche des peuples pour le climat ! Nous étions plus d’un million à descendre dans la rue partout dans le monde !

Nous avons marché pour les nôtres au Cameroun, au Honduras, au El Salvador et au Guatemala ainsi que pour les personnes les plus directement touchées par les changements climatiques.

Sainte Marguerite Bourgeoys, Fondatrice

En 1640, Marguerite a vingt ans. À la suite d’une expérience spirituelle, elle décide de «se donner au service de Dieu». À ce moment, son guide spirituel est monsieur Jendret, prêtre de la paroisse St-Nizier (à Troyes). Elle écrit que ce bon père lui parle de vie religieuse… «mais les Carmélites me refusèrent quoique j’y avais un grand penchant. Je fus à d’autres, mais cela ne réussit pas»…

Monsieur Jendret est au courant des démarches de Marguerite. D’autre part, il mesure la qualité de sa dirigée, ses aspirations spirituelles et ses aptitudes à attirer d’autres personnes dans son sillage. Il lui parle d’un projet de communauté pour honorer la vie de la Sainte Vierge. Un essai est tenté à Troyes, sans succès: du noyau initial, une des jeunes filles meurt, l’autre prend parti. Marguerite reste seule… Quelle est la volonté de Dieu pour elle? Pour l’instant elle poursuivra son engagement dans l’enseignement dans les faubourgs de sa ville natale. En 1643, elle fait vœu de chasteté et, un peu plus tard, le vœu de pauvreté.

En 1653, elle part pour la Nouvelle-France pour y devenir institutrice à Ville-Marie (Montréal). Renonçait-elle à son désir de vie religieuse?

+ Lire plus

Elles sont des nôtres, à la CND !

Connaissez-vous Agnès, Angéline, Cassilde, Jeanne-D’Arc, et Marie-Célestine ? Les connaître, c’est déjà les aimer. Nous aimerions vous les présenter. Elles viennent de différents pays d’Afrique et elles vivent depuis septembre dernier chez-nous, à la Congrégation de Notre-Dame, à la Résidence Catherine-Charly. Elles viennent du Burkina Faso, du Congo, du Mali et du Rwanda.

Photo: Soeur Marie-Célestine (Burkina Faso), soeur Cassilde (Rwanda), soeur Wozine Agnès (République démocratique du Congo), soeur Salina Angéline (Mali) et soeur Jeanne-d'Arc (Burkina Faso).

+ Lire plus

Rencontre festive - Soirée beauté

Lundi le 15 décembre dans notre ancien couvent de Neuville la soirée Et si la beauté pouvait sauver le monde ! 

 

20 Questions Réponses proposées par la groupe Solidarité Justice

Les arguments climato-sceptiques réfutés en quelques mots puis en quelques lignes.

1. Le climat a déjà changé, ce n’est pas grave !

Le climat a toujours réagi, quel que soit le moteur de ses changements. Or aujourd’hui, la force motrice dominante provient des activités humaines.

Il y a un certain nombre de forces différentes qui peuvent influencer le climat de la Terre. Quand le Soleil devient plus brillant, la planète reçoit plus d’énergie et se réchauffe. Lorsque des volcans entrent en éruption, ils émettent des particules dans l’atmosphère qui renvoient la lumière du soleil, et la planète se refroidit. Quand il y a plus de gaz à effet de serre dans l’atmosphère, la planète se réchauffe. Aujourd’hui, la force motrice dominante provient des activités humaines et des émissions de gaz à effet de serre additionnelles provoquées par ces dernières. Les changements climatiques passés ne nous disent pas que les humains ne peuvent pas influer sur le climat, au contraire, ils nous disent que le climat est très sensible au gaz à effet de serre dont nous contribuons à augmenter la présence dans l’atmosphère terrestre.

+ Lire plus

Journée internationale de prière et de réflexion contre le trafic d’êtres humains

  

Depuis le début de son pontificat, le Pape François a dénoncé à plusieurs reprises et avec force le trafic d'êtres humains, le qualifiant de "crime contre l'humanité" et exhortant toutes les personnes de bonne volonté à le combattre et à prendre en charge les victimes.

En réponse à cet appel du Saint Père, le Conseil Pontifical pour la Pastorale des Migrants et des Personnes en Déplacement, le Conseil Pontifical "Justice et Paix", les Unions Internationales Féminines et Masculines de Supérieurs Généraux (UISG et USG) promeuvent une Journée internationale de prière et de réflexion contre le trafic d’êtres humains.

+ Lire plus

Sainte Marguerite Bourgeoys, éducatrice

En 1640, Marguerite, qui a alors 20 ans, décide de « se donner au service de Dieu ». Elle demande son admission dans la Congrégation externe dirigée par les chanoinesses de St-Augustin (qui avaient leur monastère là où se trouve actuellement la gendarmerie de Troyes). Ces religieuses avaient établi des « petites écoles » dans les quartiers pauvres de la ville. Elles formaient des congréganistes pour y assurer l’enseignement. Marguerite reçoit une formation pédagogique et s’engage dans l’éducation.

Dans les « petites écoles », on donne aux filles une formation chrétienne, on leur apprend le catéchisme, on leur enseigne à lire, à écrire, à compter et à coudre.

Sœur Louise de Ste-Marie, responsable de la Congrégation externe, est la sœur de Paul de Chomedey de Maisonneuve, fondateur de Ville-Marie (Montréal, Canada). Lorsque ce dernier vient à Troyes en 1652, sa sœur lui rappelle le désir des chanoinesses de participer à la mission de Nouvelle-France. Il lui explique qu’il n’y a pas de place à Ville-Marie pour un monastère de sœurs cloîtrées. La colonie a plutôt besoin d’enseignantes séculières.

+ Lire plus

6 décembre : Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes

Le 6 décembre 2014 marque le 25e anniversaire de l’assassinat de quatorze étudiantes en génie à l’École polytechnique de Montréal. Instituée par le Parlement du Canada en 1991 pour rendre hommage aux victimes de cette tragédie, la Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes offre aussi l’occasion de penser aux femmes et aux filles qui subissent toujours la réalité de la violence dans leur vie et à des moyens concrets de contrer et d’éradiquer ce fléau.

La Vie voyagère... du vitrail de la vénérable Marguerite Bourgeoys

Le 28 novembre, à 11 h 30, le vitrail de la "vénérable Marguerite Bourgeoys" quittait le Couvent de Pointe-Claire pour être  désormais  présent  à la Maison mère où il sera installé dans un avenir rapproché.
Monsieur Jeff Scheckman et son associée Magali ont effectué le déplacement avec beaucoup de compétence et de respect. Un travail délicat et impressionnant!

La spiritualité de sainte Marguerite Bourgeoys

La spiritualité de sainte Marguerite Bourgeoys revêt un caractère marial. Notre sainte souhaitait suivre « la Sainte Vierge, l’imiter et aller à Dieu par elle, comme par elle, Dieu nous a envoyé son Fils ».

Cette spiritualité mariale s’appuie particulièrement sur deux pôles : le Mystère de la Visitation de Marie à Élisabeth et la vie de Marie au milieu des Apôtres après la Résurrection de Jésus.

La Visitation de Marie à Élisabeth

Au sujet de la Visitation, Marguerite Bourgeoys écrit : « Après que la Sainte Vierge eut donné son consentement à l’ange, elle est faite Mère de Dieu par le Saint-Esprit. Aussitôt, elle se propose, dans la reconnaissance au Père éternel, de correspondre aux grâces de sa Majesté pour le rachat du genre humain pour lequel elle est faite Mère de Dieu. Elle fait sa première visite à Élisabeth. »

+ Lire plus

Une fête de reconnaissance pour sœur Lise Perras

Le samedi, 7 novembre dernier, nous étions quelques sœurs à répondre à l’invitation reçue du personnel de l’organisme Parenfants, autrefois Les enfants de l’espoir. C’était l’occasion de célébrer notre compagne, Lise Perras qui a œuvré de bien des manières dans cet organisme, pendant quatorze ans.

Nous étions très heureuses de participer à cette fête populaire et, il va sans dire, très fières de notre compagne qui méritait bien les hommages qui lui étaient rendus. Des enfants lui ont lu des poèmes. Des adolescentes et des adolescents l’ont remercié chaleureusement par de belles paroles et des offrandes de fleurs. Des parents ayant amené des enfants de tous âges exprimaient aussi leur reconnaissance. Et que dire des magnifiques témoignages rendus à Lise par les intervenantes et les intervenants, de même que par la directrice de l’organisme qui ont fait ressortir les grandes qualités d’éducatrice de notre sœur!

+ Lire plus

Le 16 novembre 1653, un rêve se réalisait…

Alors que Marguerite Bourgeoys débarquait à Ville-Marie en novembre 1653, son rêve se réalisait, mais comment aurait-elle pu deviner qu’un jour, on l’invoquerait comme sainte fondatrice d’une communauté devenue internationale?

Le 16 novembre 2014, sœurs et personnes associées étaient rassemblées à Saint-Louis-de-Kent, pour prier et faire mémoire… L’article qui suit apporte quelques détails sur cette rencontre et, avec permission, s’inspire d’une rédaction de madame Rose-Marie Gigou, associée répondante pour notre regroupement :

« Nous nous rendons à la chapelle du couvent pour vivre la célébration de l’Internationalité. La prière a été préparée par la région Notre-Dame-des-Apôtres au Cameroun, où sœur Gertrude Babineau, de Saint-Louis, œuvre présentement. Au visuel, nous allons piger un nom d’une missionnaire de la Congrégation de Notre-Dame et sommes invitées à lui écrire un mot d’appréciation. L’atmosphère est tellement priante, paisible et agréable, qu’Andréa (personne associée) exprime son goût d’y rester plus longtemps, mais notre réflexion allait se poursuivre à la salle communautaire.

+ Lire plus

L’internationalité et la France

Dimanche dernier (16 novembre), Soeurs et Personnes Associées ont vécu la célébration de l’Internationalité à Troyes.

Détails et photos

 

Prier pour agir : Moment d’intériorité en solidarité avec les victimes de la traite humaine

Le Comité d’action contre la traite (CATHII) vous invite à la dernière activité soulignant les 10 ans d’actions du CATHII.

Lancement du livret Prier pour agir : Moment d’intériorité en solidarité avec les victimes de la traite humaine.

Cette activité veut aussi commémorer la

Journée internationale pour l'abolition de l'esclavage.

2 décembre 2014 à 17h 

Maison Mère de la Congrégation de Notre-Dame

Au 2330 Sherbrooke Ouest, Montréal

(Métro Atwater)

+ Lire plus

Un chemin de prière avec sainte Marguerite Bourgeoys

Charles de Glandelet, conseiller spirituel et biographe de Marguerite Bourgeoys écrit à son sujet : « Une personne, en qui elle avait confiance, lui ayant demandé un jour compte de ses oraisons, elle lui dit qu’elle ne pouvait discourir… mais qu’un mot ou une seule vérité l’occupait longtemps ».  Comment les vérités contemplées la gardaient-elles longuement en prière, toute recueillie, en présence du Dieu de son amour?

Au début du XVIIe siècle, la « spiritualité de l’École française » s’épanouissait. Marguerite en a sans doute été imprégnée et a pu prier à la manière préconisée par cette École.

Cette spiritualité était centrée sur le Verbe incarné – le Fils de Dieu fait homme, parfait Adorateur du père. Ses Maîtres spirituels considéraient la Bible comme leur livre de prière. Ils invitaient fortement à une lecture priante de l’Écriture. Ces deux sources, le Verbe incarné et l’Évangile, ont inspiré une méthode de prière en trois points : «  Jésus devant les yeux », « Jésus dans le cœur », « Jésus dans les mains »…

+ Lire plus

Les droits de l’enfant célèbrent leurs 25 ans!

Le 20 novembre 2014, la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE), adoptée par les Nations Unies en 1989, célébrera son 25e anniversaire. « Grâce à cette Convention, et pour la première fois dans l’histoire, l’enfant est reconnu comme sujet de droit et un être humain à part entière par tous les États de la planète », souligne Alessandra Aula, présidente du Bureau international catholique de l’enfance (BICE).

http://www.la-croix.com/Famille/Parents-Enfants/Dossiers/Les-droits-de-l-enfant-vingt-cinq-ans-apres-2014-11-19-1266491

L'Heure juste

Le Collectif pour un Québec sans pauvreté profite de la période des Fêtes pour sensibiliser la population à la pauvreté au moyen d'une série de cartes de Noël:

 

 

...et bien plus dans le   Bulletin de novembre !!

 

 

Année de la vie consacrée 2015

 

Le pape François a proclamé 2015

Année de la vie consacrée!

 

Vous vous demandez ce que cela signifie?

 

Vous êtes chaleureusement invités

par les Soeurs Sheila et Violaine pour un après-midi

d'apprentissage, de partage et de prière.

Invitation à la Maison mère

 

Marguerite Bourgeoys: pour son Dieu, pour les autres

Celui qui demeure en moi et moi en lui porte beaucoup de fruits. (Jn 15,5)

Sœur Marie Morin, annaliste de l’Hôtel-Dieu de Montréal écrit de Marguerite Bourgeoys: «Les affaires spirituelles et temporelles réussissent toujours bien en ses mains parce que c’est l’amour du Seigneur qui la fait agir et lui donne l’intelligence».

L’amour de Dieu, voilà le moteur de l’engagement missionnaire de Marguerite. Si elle a été femme-pour-les-autres, c’est qu’elle était d’abord femme pour son Dieu. Son grand désir a toujours été de faire la volonté de Celui à qui elle avait voué son amour. Dans une prière à Marie, elle s’exprime ainsi :

« Ma bonne et très honorée Mère, je ne vous demande ni richesses, ni plaisirs, ni honneurs pour la vie présente, dans cette maison, mais que Dieu y soit aimé et servi et qu’on y fasse sa sainte volonté ».

+ Lire plus

Bulletin mensuel

© Tous droits réservés Congrégation de Notre-Dame, Montréal, Québec, Canada