Your browser is not Javascript enable or you have turn it off. We recommend you to activate for better security reasonÀ la découverte de la Maison du développement durable

Accueil > Nouvelles

À la découverte de la Maison du développement durable

Michelle Renaud

Dans le cadre du projet visant à réduire l’empreinte écologique de la Maison mère, M. Apraham Nizibian et sœur Maura McGrath ont invité mercredi dernier des responsables de nos services, des membres de la communauté et M. Kevin Blondin, l’architecte responsable de nos travaux de rénovation, à découvrir la Maison du développement durable (MDD). Premier bâtiment au Québec a être certifié LEED® Platine NC, cet immeuble de bureaux de cinq étages situé au cœur de Montréal sert en effet de  référence à tous ceux et celles qui prennent à cœur le développement durable dans la construction.

En 2003, Équiterre[1] confiait à M. Normand Roy, notre guide pour l’occasion, le mandat de concevoir le meilleur bâtiment écologique possible, en utilisant les meilleurs matériaux et technologies qui soient. C’est lui qui a élaboré et supervisé l’ensemble d’un processus semé d’obstacles qui s’est étendu sur presque une décennie, la Maison ayant été inaugurée à l’automne 2011. Financée par plus de 45 partenaires et bailleurs de fonds privés, la MDD sert d’abord de siège social à ses huit organisations membres.


M. Normand avec le groupe, sur le « toit vert »... enneigé ! 

Le bâtiment est recouvert d’un « toit vert » composé d’au moins dix variétés de plantes adaptées aux toitures végétalisées, réduisant ainsi les îlots de chaleurs et la consommation énergétique. Une enveloppe extérieure ultraperformante (isolation thermique supérieure et totalité des vitres du bâtiment en verre triple) et un vaste système de géothermie (28 puits de géothermie installés sous le bâtiment) permettent aussi d’importantes économies d’énergie. Une stratégie d’éclairage efficace, notamment l’implantation d’appareils avec ampoules à faible taux de mercure, réduit la consommation d’électricité. Dans les salles de bain, d’importantes économies d’eau sont réalisées grâce aux toilettes à double chasse permettant l’usage de 3,4 litres ou 4,8 litres, selon le besoin, et aux robinets automatiques à débit réduit qui limitent la consommation d’eau.


« Matériotèque » - Mur des matériaux durables

Le bâtiment présente d’autres aspects novateurs tels qu’un mur végétal de cinq étages, des comptoirs de cuisine en verre recyclé et une dalle expérimentale en béton fait avec de la poudre de verre, pour ne nommer que ceux-là. Nul doute la visite de la Maison du développement durable a su fournir des sources d’inspiration et des pistes de réflexion permettant  d’aborder le développement durable « autrement ».


 

[1] « Équiterre est une organisation non gouvernementale québécoise sans but lucratif ayant pour mission de contribuer à bâtir un mouvement de société en incitant citoyens, organisations et gouvernements à faire des choix écologiques, équitables et solidaires. Fondé en 1993 entre autres par Mme Laure Waridel, l’organisme compte en 2014 plus de 11 000 membres. Le bureau principal d’Équiterre est situé à la Maison du développement durable à Montréal.» « Équiterre » Wikipédia [en ligne] http://​fr.wikipedia.org/wiki/​%C3%89quiterre_​association_​qu%C3%A9b%C3%A9coise) ​(page consultée le 26 mars 2015)

 

Retour à l'index précédent Toutes les nouvelles
© Tous droits réservés Congrégation de Notre-Dame, Montréal, Québec, Canada