Your browser is not Javascript enable or you have turn it off. We recommend you to activate for better security reasonUne Saint-Valentin pas comme les autres…

Accueil > Nouvelles

Une Saint-Valentin pas comme les autres…

Sœur Edwidge Godin, CND

Le 14 février 2017, la télé nous montrait les amoureux se précipiter pour acheter fleurs et chocolats, mais qui aurait pu se douter qu’au couvent de Saint-Louis-de-Kent, les sœurs CND allaient souligner cette fête de l’amitié bien autrement !

Dès 8 h 15, l’animateur de notre rencontre arrive avec tout un bagage ! Est-ce un prédicateur de retraite ? Pas du tout !

Il s’agit d’un laïc, un célibataire habitué de collaborer avec nous en divers engagements dans l’Église Saint-Louis-des-Français. Ce bon monsieur nous a prévenues bien à l’avance de réserver cette date du 14 février, car il a préparé quelque chose pour nous !

Évidemment, il fallait bien que notre leader soit de connivence avec lui, mais elle ignorait autant que nous le contenu de son programme. Nous pouvions cependant imaginer, connaissant Rhéal, son imagination, sa créativité et son souci du détail, qu’il avait préparé pour nous quelque chose de très bien !

À 9 h 15, nous sommes assises à la communauté, et notre animateur de circonstance nous donne un aperçu du programme de la rencontre, mais sans nous en révéler les détails ; il pique ainsi notre curiosité en attendant la suite.

Il nous remercie de lui avoir donné l’occasion de partager le fruit de ses réflexions et méditations sur le vrai sens de l’amour. Il nous fait ensuite passer à la grande table, pour une

1re activité

Le vote

Nous devons écrire le nom d’une de nos compagnes sur un papier qui est ensuite déposé dans une boîte. Nous ignorons ce qui va suivre. Qu’a-t-il en tête ce Rhéal ? Il nous parle alors d’autre chose, et enfin passe au dépouillement des votes.

2e activité : « Le couronnement de la Reine »

Dans son for intérieur, Rhéal souhaitait que Lorraine remporte la victoire, car le cadeau lui allait à merveille, et il en fut ainsi ! Alors, tout heureux, il s’avance vers notre Reine du jour, avec un très joli sac où se cache le cadeau. Un coussin, travail d’artiste, représentant un coq, ce qui convenait bien à la Reine de la journée, et ce, à cause d’une chose bien comique, une méprise survenue un jour…

S’il fut un peu question du coq au cours des premières activités, rassurez-vous ! pas de référence ici à l’astrologie ni à l’Année du coq pour la chine… Mais simplement pour s’amuser à bon marché ! Et puis vous allez voir qu’après nos fous rires, les choses vont devenir pas mal plus sérieuses !

3e activité : Proclamation de la Parole de Dieu

Place au grand sérieux maintenant ! et l’on se rend à la chapelle. En entrant dans le saint lieu, un premier regard nous laisse dans un grand étonnement !... Qu’est-ce que cela ? On dirait un Père Noël qui est là en faction ? Mais non puisqu’il tient une lance dans sa main, ça doit être un soldat…

Et puis, que fait ce coq juché sur son piédestal ?...Oh, là, c’est vrai ! On y pense le coq rappelle le reniement de Pierre dans la Passion. Alors, ce montage devrait servir à nous faire passer dans une profonde réflexion sur l’AMOUR.

Proclamation de la Parole

La Parole proclamée nous fait revivre un peu la Passion de Jésus. Il nous est demandé dans un grand recueillement, d’imaginer notre place avec les gens, avec Pierre et les autres dans la cour où Jésus va passer. Et puis le triple reniement de Pierre, le chant du coq… et l’Apôtre qui fond en larmes ! Les paroles de Jésus résonnent dans son esprit : « avant que le coq chante, tu m’auras renié trois fois…»

Un grand cœur servant de support à trois autres cœurs, symbole de la Trinité, Dieu Amour, avec un crucifix en évidence dans ce visuel, nous laissent saisir que toute notre vie doit se fonder sur l’Amour. Et pour nous, sœurs de la Congrégation de Notre-Dame, comment ne pas faire un rapprochement avec notre Orientation de Mission : « Enracinées en Jésus-Christ, cultivons l’amour…»

Deux illustrations, dont l’une représente la jeunesse et l’autre la vieillesse, sont ensuite mises en évidence, avec chacune un cœur placé en plein centre. Rhéal veut nous dire ainsi que peu importe l’âge, jeunes comme personnes âgées ont à vivre leur vie, branché (e)s à leur source d’Amour.

Ayant terminé ce temps de réflexion profonde, nous sommes invitées à partager comment la démarche nous a touchées intérieurement. Rhéal lui-même nous avoue à quel point la Parole de Dieu l’avait ému alors qu’il préparait cette célébration.

On quitte la chapelle pour retourner à la salle de communauté, en attendant l’appel pour le dîner.

Le signal donné par notre cuisinière Anne-Marie, on se dirige vers le réfectoire.

Là, on comprend que Rhéal avait une autre complice ! Anne-Marie savait de quelle façon présenter son menu… et de quoi provoquer notre émerveillement devant ses talents d’artiste.

Quelques surprises s’ajoutent pendant le repas. Et après une bonne «jasette» il faut retourner à la communauté, où il y a tirage de cadeaux plus beaux les uns que les autres ! Quelle générosité de la part de notre animateur

Un petit jeu de calcul, nous intrigue. On pensait terminer le jeu avec le premier numéro choisi pour débuter. Mais nenni ! Au lieu de nos prévisions, toutes terminent avec le même numéro, soit « 2 » comme résultat final.

À notre étonnement, Rhéal nous dit que peu importe qui nous sommes, à la fin de nos jours notre parcours atteindra le même résultat : la vie éternelle en Dieu… Voyez comme il est profond notre animateur !

Une dernière évaluation et des remerciements multipliés allaient mettre le point final à cette fête, mais l’émerveillement reste dans notre esprit et notre cœur. Le Ressuscité sait nous donner des signes concrets qu’il est bien vivant ! Magnificat !

Nous nous demandons encore si d’autres familles CND ont été gâtées comme nous en ce 14 février 2017 ? Il serait intéressant que vous nous partagiez votre expérience…

 

 

 

Retour à l'index précédent Toutes les nouvelles
© Tous droits réservés Congrégation de Notre-Dame, Montréal, Québec, Canada